Trois possibilités entre Mantes et Evreux

Trois autres plus au Sud

Pourquoi ne pas étudier la modernisation de la ligne existante ?

 

Ecarter délibérément la réfection complète de la ligne existante, avec éventuellement redressement du tracé trop courbe, c’est  écarter la solution qui :

  • coûterait 100 fois moins cher aux opérateurs et donc au contribuable, tout en  permettant une amélioration substantielle de la liaison ferroviaire ;
  • préserverait l’environnement (pas consommation de béton pour la ligne), et les sites naturels (franchissement des rivières, Natura 2000, Voie Romaine), et bâtis (Monuments Historiques : plusieurs châteaux, églises et sites archéologiques) ;
  • garantirait une pérennité de notre agriculture (en évitant la consommation de terres de grande valeur), et nos forêts, «  poumon vert » de l’Ile de France ;
  • Permettrait d’améliorer la régularité des lignes normandes.